• Projet Togo

    C’est fin 2010 que l’Association Naissances et Enfants du Monde (ANEM) a contacté Humaïa afin de travailler sur un projet au Togo.

    L’ANEM naît en janvier 2010 à Asnières (92) avec comme objectif la mise en place « d’actions d’optimisations des procédés médicaux » combinant la formation du personnel et l’apport de matériel médical nécessaire au Togo, principalement. Leur stratégie est basée sur la restructuration d’un centre de santé pour en faire un centre Pilote. Ils fondent leurs priorités sur les soins au profit des « groupes vulnérables » notamment la femme enceinte et le nouveau-né conformément aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD par l’OMS).

    Au regard de ces objectifs, ils recherchent des référents techniques afin de définir les conduites à tenir sur place et la politique à adopter. Humaïa apparaît comme un partenaire important et nécessaire à la réalisation de ce projet.

    L’année 2012 a permis de mettre en place la première mission d’exploration au Togo. Deux sages-femmes d’Humaïa étaient présentes. Elles ont visité plusieurs centres de santé d’envergure différentes de l’Unité de Soin Primaire (USP) au CHU réalisant 45000 accouchements par an.

    Lors de cette mission, Humaïa a également participé sur deux jours à un séminaire à l’attention des sages-femmes togolaises nouvellement diplômées, reprenant un programme précis et étudié: réanimation du nouveau-né, prise en charge de l’hémorragie de la délivrance et de la prééclampsie pour les intervenantes d’Humaïa, prévention de la transmission VIH/SIDA de la mère et de l’enfant et méthode de planification familiale par des intervenants togolais.

    A la suite de cette mission exploratoire, Humaïa a décidé pour 2013 de signer un partenariat avec l’ANEM afin de développer le projet suivantà l’unité de soins primaire de Togblékopé. Nos équipes partent à raison de 2 missions de 2 semaines par an. 

    Les rapports de mission vous donneront davantage de détails sur son déroulement et sur les activités d’Humaïa au Togo.

    Le projet a ensuite été mis en pause pour plusieurs raisons. D’abord, la situation sanitaire et politique du Togo, puis les attentats du 15 novembre survenus la veille d’un départ en mission ont conduit Humaïa et ANEM à annuler 3 missions consécutives afin de protéger la sécurité de ses membres. Une dernière mission a pu partir en 2016 afin de faire le point sur nos actions à Togblekope et envisager de déplacer la mission sur un autre centre. Suite à cette mission, nous étions en attente d’autorisations administratives indispensables à notre action sur place, délivrées par les instances togolaises. C’est actuellement chose faite, et nous allons pouvoir envisager une mission en 2019 au Togo !